Le grand remous

Un stupide bois d’épave Plusieurs voient dans les bois d’épave des formes évocatrices qui d’un visage qui d’un oiseau et quoi d’autre encore. A-t-il été formé aux caprices d’une longue dérive en rivière ou d’un long séjour dans des eaux tranquilles et froides, toujours est-il qu’on peut voir l’oeuvre de la main humaine dans le … Lire la suite Le grand remous