La théorie des olives

C’est comme ça que ça m’apaise de me rappeler de nous. Une bancale passerelle de fortune suspendue dans le vide entre la rambarde du balcon et le toit, un sous-tapis de caoutchouc vert sur le fin gravier du toit d’un hangar, lorsque la bouteille de Chianti avait un cul de paille et qu’un stylo-bille qui … Lire la suite La théorie des olives