Intimation

Hier sied pour toujours
Demain pour jamais
Et si encore un jour
Je ne vous reverrais

Détourner le regard
Et l’eau gèle à la mare
Les photos accrochées
Au mur semblent s’effacer

Plonger nos mains ridées
Au fond des paniers passés
Lorsque nous nous reverrons
Coquillages, pierres, boutons

Je ne saurai trop quoi dire
Paroles ordinaires ou délire
Le temps se fait pluvieux
Dostoyevski vil artificieux

Restez donc chez vous
Belles joies dérisoires
Nous venons tous à bout
Nos chagrins de l’espoir

 


Flying Bum

New_pieds_ailés_pitonVert

3 réflexions sur “Intimation

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s