La voix intérieure

La lecture, honnêtement, qui s’adonne encore à cette activité archaïque de nos jours? Pourquoi se casser les nénettes, chercher continuellement ses lunettes, essayer de se concentrer sur tous ces mots imprimés si petits, se rappeler leur signification? Lire c’est tellement déjà vu, cela fait tellement 20ème siècle. Lors du plus récent sondage Léger-Super Léger, il a été constaté qu’actuellement au Québec il se trouve davantage d’hurluberlus qui écrivent des textes de plus de mille mots qu’il y a de personnes assez désoeuvrées pour les lire, ou assez lettrées pour être encore capables de le faire. Les pourcentages précis ne sont pas indiqués à ce savant sondage. Qui calcule encore avec zèle de nos jours? Entre 11 et 87% des sondages manquent de précision, dit-on. Mais cela est un tout autre débat.

Alors à quoi bon écrire tous ces romans, tenir tous ces blogues, publier toutes ces oeuvres? La mort lente attend-elle tous les scribes et tous ces amants de la plume et du beau mot? Retrouverons-nous tous ces écrivains désabusés en train de siroter un factice café beige à la journée longue dans tous les Tim Horton de la terre, à errer comme des zombies dans les centres d’achats tous les jours que le bon Dieu ramène? Non que non, dormez sur vos deux oreilles, le Flying Bum ne saurait rester indifférent et inactif face à pareil drame.

Vous devez absolument trouver en vous la force de lire ce texte jusqu’à la fin cependant, il en va du futur de la littérature.

Il est désormais grand temps de mettre à jour vos méthodes de lecture, de pénétrer allègrement dans le vingt-et-unième siècle avec cette toute nouvelle application qui fera renaître le lecteur en vous (en quelque sorte). Je ne suis pas peu fier de vous introduire (!) moyennant une somme, somme toute modique, la Wouaweb® du Flying Bum, une impressionnante collection de voix numérisées pour surfer sur les internettes ou lire les imprimés dans laquelle chacun trouvera sa chacune. Laissez la Wouaweb® du Flying Bum faire le sale boulot à votre place, tout ce dont vous aurez désormais besoin ce sont deux oreilles, une seule pourrait faire la job, un coup mal pris. Finis les doigts noircis par l’encre, les bursites et les tunnels carpiens à tenir ces énormes best-sellers dans le métro, ces tablettes qui se déchargent en plein dénouement des savantes intrigues, tous ces arbres fondus en polluante pâte, les ridiculement petits écrans de cellulaire.

Facile à télécharger, la Wouaweb® du Flying Bum vient avec quatre voix de base qui s’adapteront à toutes les oreilles et à tous les styles de lecture envisageables.

  1. Le pinson castrat – Cette Wouaweb® est une voix aigue mais musicale à souhait qui se prêtera fort bien à vos lectures lyriques, les transcriptions des grands opéras, de vos comédies musicales favorites. Relaxez vos yeux pendant que cette Wouaweb® sera votre narratrice à la voix d’or, féminine et chantante qui vous entraînera dans la rêverie avec vos héroïnes et vos héros favoris. Votre oreille sera vite enchantée par ce timbre mélodieux et après un certain temps, vous serez totalement habitué et confortable à l’idée que l’oeuvre de Steinbeck semble sortir tout droit de la littérature gaie. Idéal pour savourer les classiques, la poésie subtile ou pour mettre un petit rayon de soleil dans vos lectures habituellement sombres et glauques.
  2. Le matou – quand se pointe une chatte en chaleur (aussi appelée le râleur). Utile là ou vous aviez l’habitude de lire les fils de presse d’événements sportifs en direct, les publications humoristiques ou trash, les drames, les discours haineux et autres blogues de bitchage. Cette Wouaweb® de fond de corps à vidange vient avec un assortiment d’effets spéciaux, de jurons de toutes sortes (sexe, religion, etc) et du langage aux accents tous plus mal dégrossis les uns que les autres. Choisissez parmi une sélection comprenant Palmarolle-Abitibi, Taverne-Dagenais-1966, Co-sanguins-de parc-de-maisons-mobiles et bien d’autres. S’adapte également au GPS de votre voiture pour une promenade en voiture inoubliable.
  3. Le Yakketi-Yak – Pour lire les longs potins, les interminables rapports de toutes sortes, les articles techniques endormants et interminables, le Devoir, cette Wouaweb® s’impose. Soyez bien assis, la vitesse d’éxécution de cette petite voix irritante vous fera presque tomber en bas de votre chaise. Débitant son texte à la vitesse grand V , cette Wouaweb® ne se préoccupe même pas de bien faire la différence entre les voyelles et les consonnes et se fout éperdument de faire la pause aux virgules et aux points. C’est Coeur de Pirate sur le 220V. Une expérience étourdissante et essouflante à souhait. Assurément un succès à prévoir pour cette voix qui saura plaire aux lecteurs pressés qui aiment lire un texte de 15 minutes en moins de 3 minutes. Voyez l’enfer se défiler sous vos yeux dans le temps de le dire en essayant le Yakketi-Yak avec l’Assommoir d’Émile Zola, sensations fortes assurées.
  4. Le brummel – Mesdames et mesdemoiselles, lisez vos Harlequins favoris ou vos sites romantiques favoris avec cette Wouaweb® chaude et sulfureuse et vous ne reconnaîtrez plus votre bonheur de lire vos romans à l’eau de rose. Si vous avez besoin d’une pause pour aller réchauffer votre tisane framboises-citron, le mode pause vous offrira un long intermède de soupirs langoureux et de grandes respirations sensuelles jusqu’à ce que vous soyez prête à reprendre la lecture. Cette Wouaweb® donnera une touche des plus intéressante à la lecture de rapports de recherche scientifique arides ou à des textes religieux, essayez-là sans tarder! Disponible en timbres mâle, femelle ou androgynes.

Finies les lamentations à l’effet que les textes sont trop longs à lire avec la Wouaweb® du Flying Bum. Merci, Flying Bum. En prime, si vous appelez dans les dix prochaines minutes, vous aurez droit sans frais supplémentaire à notre hallucinant mode aléatoire où chaque Wouaweb® s’enchaîne tour à tour à chaque nouvelle phrase. Des heures de plaisir en vue.

Une petite Wouaweb® me dit que vous en serez ébaubis et le mot est faible certes, mais beau.

 

Flying Bum

New_pieds_ailés_pitonVert

3 réflexions sur “La voix intérieure

    • La Voix ( La Woua ) ici au Québec c’est The Voice chez vous. C’est probablement le plus gros référant du texte. Chez nous, la finale était hier soir et ça me déprime tellement que toute la province était rivé devant sa télé à regarder cette insignifiance . . .

      Aimé par 1 personne

      • Aah, je comprends mieux, merci. Même sentiment de mon côté pour les spectateurs français de The Voice… mais il y a longtemps que je n’ai plus la télévision 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s