L’Agenda ironique de décembre 2020

Annus Horibilis

Décembre viendra clore cette année pour le moins horrible à plusieurs égards, je vous propose donc un retour sur le célèbre Annus Horibilis de la reine britannique comme thème pour l’agenda de décembre. Mais ne vous sentez pas obligés de vous confiner dans le thème, trop de confinement c’est comme pas assez. Allez-y gaiment dans tout ce qu’une année particulièrement horrible peut représenter pour vous, vous inspirer.

Comme votre hôte pour ce mois-ci est campé dans une ancienne colonie française dont la langue a survécu aux incessantes tentatives d’assimilation du conquérant, les régionalismes dans la langue française seront au programme. Particularité du thème, il faudra obligatoirement utiliser au moins un régionalisme (mot), au moins une expression ou locution régionale et un juron régional.

Ici au Québec, tout ce qui se trouve dans une église devient un juron dans la langue parlée. Le plus célèbre étant notre Tabarnak! national sous toutes ses variantes et qui nous vaut le surnom de los tabarnakos dans les Antilles hispanophones et au Mexique. À titre d’exemple, les mots tabernacle, hostie et calice se combinent et deviennent ici :

Impression

Cette expression est tout à fait indiquée pour les moments de colère ou de grande exaspération. Les expressions régionales abondent aussi de ce côté-ci de l’Atlantique. Je vous laisse vous amuser à comprendre le sens de celles-ci, pas toujours évident :

 «Avoir le trou d’cul en-dessous du bras»; «J’me su’ levé avec la tête dans l’cul»; «Ça faisait tellement mal, j’avais l’impression que le cœur me battait dans l’trou d’cul»;  «Y est trop tard pour serrer les fesses quand la crotte est passée»; «Y fait noir comme dans l’cul d’un ours»; «C’est pas lui qui a faite le trou dans’ pissette des brulots»;  «C’est pas lui qui a mis le spring aux sauterelles»; «Ça farme pas étanche»; «Y sort pas d’colombes du cul d’une corneille».

Alors à vos plumes, camarades de la francophonie, qu’on en finisse une fois pour toutes avec cette Annus Horibilis!

Déposez vos oeuvres en copiant un lien vers votre article dans la section Votre commentaires plus bas.

Le Flying Bum

New_pieds_ailés_pitonMauve

Exceptionnellement, la tombée pour l’agenda de décembre a été fixée au 20 décembre. Le vote s’étendra du 21 décembre 2020 au 1er janvier 2021.

40 réflexions sur “L’Agenda ironique de décembre 2020

  1. Je ris toute seule en lisant tes expressions (même en ne les comprenant pas tous, leurs mots et soronités font que je suis hilare !) 🙂 « ‘C’est pas lui qui a mis le spring aux sauterelles « , ça ne voudrait pas dire quelque chose comme « il n’a pas inventé la poudre ? « 

    Aimé par 1 personne

  2. Bon jour,
    Comme il est dit par chez nous :  » Je suis dans le lagenn ce matin » (traduire par : je suis dans le brouillard ou pour les puristes : la tête dans le cul …) dont il va falloir que je revienne pour reprendre connaissance de cet agenda tout à fait particulier…
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

  3. Bonjour
    Ici, il brousine depuis deux jours. Je m’en reviens de longs mois sans pouvoir participer à l’agenda ironique, à cause que la souris, elle, elle était chibrée, que ça, je l’avais pas compris moi-même. Je suis été fumace, antigueille!
    Super de pouvoir participer en ce mois de décembre, rassembler et faire monter les souvenirs de puchadey, bordeluche, quelques emprunts au landais, périgourdin, faire revivre mon enfance bercée de ce parler si fleuri, bien qu’interdit à l’école laïque, que mes parents, instits fervents, utilisaient sans s’en rendre compte à la maison. Et bé, pardine, ça leur échappait de temps en temps, sans faire esprés.,

    Aimé par 2 personnes

    • Je vais tâcher de traduire en langage châtié; il ne m’était venu ni à l’esprit,ni à ma compréhension, que l’empêchement, dans lequel je me trouvais, d’utiliser mon ordinateur, était le fait du hors d’état de fonctionner de la souris , source de mes fâcheux ennuis. Je me languissais de ne pouvoir écrire et participer aux ateliers d’écriture, palsembleu.

      Aimé par 1 personne

      • Je parlais du mot drôle, utilisé de ce côté de l’Atlantique pour dire enfant; Au Québec, ne parle-t-on pas couramment de drole et drolesse, pour garçon et fille?
        Ici drôlesse ne se dit pas pour une fille, ce n’est pas du tout gentil;

        J'aime

  4. J’oubliais, à propos d' »ANNUS HORIBILIS » , que la reine d’Angleterre, s’en étant été en Aquitaine, avait dit qu’elle se sentait chez elle; le duché d’Aquitaine, longtemps appartenant au Royaume d’Angleterre, les anglais y vivant parlaient le gascon.
    Aujourd’hui, ils s’y réinstallent, mais parlent anglais.

    J'aime

    • J’ai tout faux pour drôle. Chez moi, on disait à un bébé ou à un jeune enfant « Mon petit trou du cul ». J’avoue que je n’appréciais pas quand certaine personne s’adressait ainsi à mes enfants.

      J'aime

  5. Pour qu’on referme bien la porte (l’hiver pour empêcher le froid d’entrer ou l’été pour pas que les mouches rentrent), papa nous disait souvent « Fermez la porte, c’est pas un trou d’cul ! » 🙂

    Aimé par 1 personne

  6. Crénom… Les drôles et les drôlesses, ça, c’est du côté du Poitou! Mais si je comprends bien, on va pouvoir gratter un peu partout la parlure, dans le bordeluche, le pataouete… selon l’inspiration, histoire de bien finir l’année avec les rires kifo … Bravo pour ce thème original… et à bientôt
    Véronique

    J'aime

  7. Je pense qu’avec le personnage d’Elisabeth, j’ai de quoi écrire un billet en rapport avec l’opéra, ne fût-ce que par le gros pudding intitulé « Gloriana » un opéra écrit par Britten pour le couronnement de la reine Elisabeth !
    Mais pour ce qui est son anus horribilis, ça va être plus dur.
    À bientôt Luc.

    Aimé par 1 personne

  8. Je n’ai pas trouvé toutes tes expressions dans mon petit lexique québécois mais j’en replacerai quelques-unes à mon ami de Val d’Anjou à coup sûr 🙂
    Tu parles de français mais moi je suis belge. Les belgicismes peuvent-ils aussi entrer dans la danse? (je parle bien sûr d’expressions utilisées en région francophone).
    C’est parti pour la réflexion afin de pondre quelque chose avant le 20 décembre alors.
    Merci pour l’organisation.

    Aimé par 3 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s